L’histoire du Mont-Saint-Michel peut s’apparenter à une véritable légende. Cette cité médiévale entourée de remparts fut confrontée à de nombreuses constructions et destructions. Néanmoins, la majeure partie des monuments érigés au fil des ans constituent toujours des lieux dans lesquels les touristes aiment flâner. L’une des premières bâtisses que les touristes voient lorsqu’ils arrivent dans les environs du Mont est la Tour Gabriel, riche d’histoires.

La Tour Gabriel : un édifice imposant

Sur la partie ouest du Mont-Saint-Michel, se trouve la Tour Gabriel. Les touristes voyant cet édifice pour la première fois peuvent être impressionnés. Il s’agit en effet d’une large tour, dans laquelle de nombreuses meurtrières horizontales ont été percées.

Construite par le gouverneur Gabriel du Puys, la Tour Gabriel est également nommée la Tour du Moulin. Cette dénomination se justifie par la construction, en 1637, d’un moulin à vent au-dessus de la tour. D’ailleurs la coulée est toujours visible.

La Tour Gabriel comporte de nombreux détails étonnants. Les meurtrières possèdent une forme inhabituelle durant l’époque du Moyen-âge. Certaines d’entre elles sont destinées à être utilisées uniquement avec un canon tandis que les autres sont divisées en deux parties à l’aide d’une pierre. Elles forment ainsi une double trémie offrant à l’artilleur qui pointe le canon de modifier, en fonction des circonstances, sa cible.

La solidité et la robustesse de la Tour Gabriel ne sont plus à prouver. En effet, celle-ci dispose de murs dont la profondeur avoisine les deux mètres. Chaque étage de la tour possède des voûtes massives ce qui confirme le caractère imposant de la Tour. Un pilier hexagonal immense, sur lequel les escaliers s’appuient, permet de soutenir la plateforme du moulin. De plus, ce pilier est creux, des trous sont percés à différents endroits. Il permettait certainement aux militaires de communiquer entre les trois étages de la Tour Gabriel sans avoir à se déplacer.

La construction de la Tour Gabriel

C’est en 1529 que Gabriel du Puy, gouverneur du roi, fut bâtir la Tour Gabriel. Un projet en ce sens avait déjà été initié en 1479 puis ensuite abandonné.

La Tour Gabriel est circulaire, elle se situe dans l’angle sud-est des Fanils. L’objectif de cette construction ? Défendre la cité du Couesnon, des escarpements rocheux et d’une éventuelle invasion.

Malgré, l’édification d’un moulin à vent réalisée par des moines mauristes et des différentes restaurations entreprises par Édouard Corroyer et Paul Gout dans la partie sommitale du monument, la Tour Gabriel a été préservée des incendies, des guerres, etc.

En observant les élévations, les touristes peuvent constater que l’édifice a été construit en une seule fois et qu’aucun changement n’a été apporté.

Lors de votre prochaine visite au Mont-Saint-Michel, n’oubliez pas de faire un détour par la Tour Gabriel.

Laisser un commentaire